Dimanche, jour du Seigneur!

Dimanche, jour du Seigneur!

Un mois de patience voire d’impatience à attendre ce satané vent.

Dimanche matin, Eole souffle.

L’excitation est générale à Piantarella, tous, nous avons les yeux rivés sur le lagon qui commence à se déformer.
Les prévisions sont bonnes, le vent monte au cours de la matinée.
Nous partons à l’eau dans les premières lumières automnales.
Nous avons tous pu nous exprimer sur la planche et même flirter avec nos limites.
Comme le New School qui s’est lâchée en terme de vitesse et de saut,
Sindy qui a vécu ses premiers airs sur le banc de sable pendant que les plus expérimentés (dont Patronne) sont partis jouer avec le feux dans les Bouches.
Mais c’est au retour, quand le soleil passe à l’ouest que l’on voit les visages repus de vent et de vagues que ce fut une bonne session.Les sourires illuminent nos faciès fatigués et nos yeux rougis par le sel.

Eole on T’aime!

Et encore un grand merci à Nico Lovera d’acquashot pour ces magnifiques photos de la journée.

La new school Olympique du Bonifacio Windsurf

La new school Olympique du Bonifacio Windsurf

Alors que Londres a hissé pour 2 semaines, 204 drapeaux des pays participants aux J.O., le Bonifacio Windsurf déploit son panel de lycras Oxbow correspondant à l’ensemble des cours donnés.

La New School a démarré cette semaine avec 4 jeunes sportifs accomplis: Victor Alberto, Elie et Thomas entrainés par Manu Canepa.
Au programme, premières figures de freestyle, Air Jibe et Speedloop, et retour vidéo en fin de séance.
Une progression évidente pour ces élèves de longue date du Bonifacio Windsurf. Manu, fort d’une expérience de Haut niveau leur prodigue conseils et observations. Il les emmènera la semaine prochaine à la découverte d’autres spots tel que Sant’Amanza ou la Tonnara.

La New School fait son show sur le lagon et c’est avec une fierté évidente que l’équipe du BW voit la relève arriver.
Au moment même où le comité olympique a décidé de remplacer la planche à voile par le Kitesurf au prochain J.O., le club de l’Extrême Sud vous confirme l’engouement des jeunes et des moins jeunes pour ce sport à sensation qui n’a pas pris une ride.

PEPITA

Pin It on Pinterest