23-24 juin 2012
Il fallait conclure ce mois de juin hyper actif au Bonifacio Windsurf par une nouvelle page d’anthologie avec la 1ere épreuve de Bonifacio Stand Up Paddle Race dans l’extrême sud de la Corse.

En ce samedi matin, les concurrents arrivent « tranquillement » sur le célèbre spot de Piantarella à l’extrême sud de la Corse.

Tranquillement car le but de ce 1er rassemblement à Bonifacio est avant tout convivial et sans pression réelle du résultat, l’épreuve étant ouverte à toutes et tous, quelque soit le niveau de pratique.
Tranquillement mais pas tant que ça car un imprévu s’est invité dans le programme parfaitement huilé : le vent ! Pas si inhabituel ici, mais particulièrement embêtant ce week-end car il va nous empêcher de ramer en rond.
Le Bonifacio Windsurf, organisateur et grand habitué du vent, va donc changer ses plans tout le week-end durant pour permettre à la dizaine de vaillants participants de profiter en toute sécurité de la beauté du lagon mais aussi des bouches de Bonifacio. Une fois les inscriptions closes, place au sport dans des conditions « musclées ».

Funny Race et Beach Race, échauffement musclé samedi !

Et pour commencer place aux jeunes voir même très jeunes, associés à des débutants de tout âge et aux « invités » afin de courir une funny race « vent dans le dos » tout en gérant la force de dérive et la ligne d’arrivée. C’est Arthur Gauthier qui s’impose à ce petit jeu devant Maryline xxx et Lise Marie xxx la benjamine !A la vue des sourires de tous à l’arrivée, il est immédiatement décidé de….recommencer avec encore plus d’invités sur le parcours pour une funny race comptant beaucoup de monde.

Voici venu l’heure de la beach race, épreuve classique sur un parcours court a faire plusieurs fois.
Mais le vent complique encore un peu les choses. Chacun donne son avis sur la faisabilité, sur la force du vent, la taille du parcours, l’évolution de la météo…la tension est à son comble quand Cristelle et son équipe décide de faire simple et efficace : un parcours devant la plage, deux bouées, 1 heure de temps chronométré à ramer et au bout de ces 60 minutes, celui qui a fait le plus de tours à gagner

Simple mais terrible à ramer, car il faudra lutter contre les rafales de vent, juger de la vitesse des autres concurrents et gérer plusieurs passages de bouées sous les yeux des spectateurs alanguis sur la plage.
Une heure de coup de pagaie plus tard, c’est Christophe Dessart, venant expressément de Carry le Rouet (13) qui s’impose devant Stephane Celette et Jonathan Moncany.

Les meilleurs auront avalé 22 tours, les derniers 12 ou 13, mais tous auront vécus intensément cette première journée du Bonifacio Sup Race.

Pour les remercier de leur présence et surtout de leur bonne humeur, tout le monde s’est retrouvé pour un dîner à la Paillote de Piantarella et un superbe concert rock live sur le ponton au son de 70’s .
Journée parfaite donc qui ne faisait qu’annoncer celle de dimanche.

Dimanche, jour de longue distance

Le briefing du matin rentre de suite dans le vif du sujet : le vent que l’on espérait moins fort va rendre le parcours prévu pour la longue distance impossible.
Des rafales supérieures à 25 nœuds balaient le spot, parfois 30 !
Impossible donc de laisser tout le monde rejoindre Pertusato ou le grain de sable de Bonifacio sans mettre les coureurs en danger.
Encore une fois Cristelle Baud sort de son chapeau un nouveau parcours, plus court certes mais comportant un certain nombre de difficultés comme une longue descente vent dans le dos et une bouée à tourner au large en plein vent …le tout à faire deux fois !
A 11h00 précises, les braves se jettent à l’eau, plein de doutes face aux éléments.
Très vite deux groupes se détachent, menés par deux spécialistes de la course de longue distance en Stand Up.
Christophe Dessart va creuser l’écart dès le 1er bord et ne sera plus rejoint pour boucler les deux tours en moins d’une heure d’efforts intense, suivi donc par Stephane Cellete, puis Jonathan Moncany, Cedric Maurey et Christophe Gauthier.

Les derniers mettront 30 minutes de plus à conclure les deux tours, accompagnés et encouragés par les vainqueurs venus refaire l’effort.
Toute l’ambiance de ce 1er Sup Race à Bonifacio était dans ces gestes de partage et de convivialité, loin des pressions trop fortes des compétitions professionnelles.

La preuve en est la dernière épreuve de relais courue juste devant le ponton de Piantarella, sur un format de sprint par équipe.
Il était alors l’heure de la remise de prix précédée par une série de remerciements appuyés aux partenaires (Cargo Deco, RRD, Enbata Quick Blade, Oxbow , la paillote de Piantarella) mais aussi aux bénévoles présents, à l’équipe technique et au groupe Of Corse pour le concert.
Une pluie de cadeau vient ensuite récompenser les participants avec un tirage au sort d’une planche à gagner !

Classement final :
1- Christophe Dessart
2- Stephane Cellete
3- Jonathan Moncany
4- Cedric Maurey
5- Christophe Gauthier
6- Xavier Boulière………….
7- Karine Dessart (1ere feminine)
8- Maryline
9- Thomas Dusmenil
10- Leila Drissi
Classement kid
1 – Arthur Gauthier
2- Anne Lise ………

Le film du week-end de Stand Up à Bonifacio déjà disponible

Le Stand Up Race de Bonifacio...en images qui bougent.

La fin du mois de Juin a marqué la fin des compétitions au Bonifacio Windsurf.
Aprés l’harassant Freestyle Project V3, le Stand Up Race avait pris le pouvoir à Bonifacio

Comme vous l’avez lu, l’épreuve de Stand Up Race à Bonifacio fut très ventée. Mais les images publiées ne donnent pas l’ampleur de la difficulté à ramer en certains points du parcours.

Les images proposées ci dessous par l’excellente web TV 20 miles Nautiques devraient mieux vous parler.
Des couleurs qui claquent, des bras qui fument, des gros bras qui gagnent, des organisateurs qui se félicitent et des sourires, pleins de sourires !

Vivement la suivante et un grand merci à Laurent Phil Collins Santoni qui a monté tout ça dans un temps record.

Pin It on Pinterest